On retire le PAC, on pose un catheter jugulaire!

Publié le par woody

Direction le bloc, il faut me retirer le PAC infecté, l'opération se passe sous anésthesie locale, et est assez rapide je trouve, quelques points de soutures pour refermer la plaie et  hop.


Pour que je puisse avoir mon 3 e cycle de chimio, il me faut à tout prix quelques choses de costaud, on ne peut pas me la faire passer par une simple perfusion, car cela me brulerait les veines.

Les Dr ont donc optés pour la solution du catheter jugulaire, un cathé utilise donc une artère qui se dirige vers le coeur, le tout est fixé à mon cou par 2 points de sutures.Les pansements devront être réalisés encore plus fréquemmet pour éviter le risque d'infection.

Direction la pose, et surprise ce  n'est pas au bloc, mais en réanimation que la pose de ce genre de cathé se passe.
Le Dr qui me pose cet appareil me reconnait mais moi pas, forcément....
Pour y accéder, des digicodes, beaucoup de précautions sont prises, et c'est facilement compréhensible.
Les bruits qui y résonnent me sont familiers, les bips des appareils, et là quelques flashs me reviennent.

Commenter cet article

sophie 28/03/2011 23:04


salut!
je suis la maman du petit malo!
caro a du te parler de nous, nous rentrons lundi pour les premiers soins de notre petit bout.
ce que tu mets sur les flash de la ré, mon mari c est pareil, l année passée pour son opération à coeur ouvert, pareil, de vagues souvenirs lointains.
ca me fait du bien de lire ton blog, merci de partager...ça sert a quelqu un comme tu le disais au debut