Triathlon de carqueiranne = duathlon

Publié le par woody

Dimanche avait lieu le triathlon de carqueiranne, la mer était un poil trop agitée et les organisateurs ont opté pour la prudence en supprimant la partie de natation, transformant ainsi le triathlon en duathlon de 5km course, 20 km de vélo pour finir par 3km de course.

Damned ! moi qui ai encore beaucoup de mal avec la course.... de toute faàn je ne pouvais plus reculer puisque Asmath avait fait la route depuis toulouse pour participer à la course à mes cotès, un aller retour toulon - toulouse, chapeau et un grand merci.

Il y avait du beau monde, olivier marceau ( le vainqueur), tirelipimpon, frederic belaubre, favouille, sanchez le medaillé olympique, ironpat.








  Asmath en pleine course de lenteur, contraint à m'attendre, il avait fait la route pour être avec m, je l'ai vite informé de mon état de forme .

















dès le départ, le parcours fut plutot raide.... c'est dur mais ça va ...
jusqu'a arriver à un parcours avec des chemins plus sauvages, pierre rocaille, terrain meuble ...
vu que j'ai toujours des genes importantes dans les pieds, je perçoit mal l'information du terrain.
Mes orteils me font mal puis mon genou... je suis obligé de marcher.


obligé de marcher en descente mais aussi dans les cotes car forcer me lance dans l'articulation du genou.... il ne me reste que le plat .... et encore









Ensuite arrive la transition vers le vélo.
Mais où est mon vélo ? il en reste au moins 5 dans le parc, c'est la panique.

ouf je l'ai, on peut donc partir et emprunter la montée pour arriver sur le parcours...
ouille ça souffle ! ça souffle fort, je suis même obligé de m'arreter pour saisir ma gourde car je manque de peu la soupe au trottoir.

Ensuite face au vent, je dois être à 6 ou 7 km/h, d'autant plus que je vois les premiers revenir en sens inverse, ils ont le vent dans le dos...punaise ils vont supravite : je suis démoralisé !

Un mec nous lance : allez courage les gars : c'est virenque !



Ensuite arrive le demi tour, à mon tour d'avoir le vent dans le dos, mais je m'arrête.
C'est devenu une habitude, je suis obligé de satisfaire une envie naturelle : en trifonction c'est pas simple !

c'est reparti, je suis georges hincapie, grisé par la vitesse et la facilité de pédalage, je me paie même le luxe d'être sur les reposes bras.

La deuxieme course fut lamentable, j'ai pratiquement marchais tout le long car j'ai trop mal au genou...tant pis on est pas venu pour se faire mal, 3km c'est vite passé, voici la ligne d'arrivée :
avant dernier ! en même temps , pas de dernier = pas de classement = pas de premier non plus !

olivier marceau peut me remercier !

Commenter cet article

Tony 23/11/2008 12:04

Je viens de parcourir l'ensemble de ton blog et tout simplement bravo pour ton courage et ta détermination qui parfois me surprend ! A peine sortie de l'hopital que tu remonte sur la selle !!!
Premier tri depuis ta maladie, et avant quel était tes records, plus belles courses ?

ERC 20/11/2008 17:26

on ne t'arrete plus ! bravo à toi !
bises à la family

tonton Jeepy 19/11/2008 20:06

Cool Woody .
C'est l'hiver maintenant , 6-7 mois pour préparer la saison prochaine , les bonnes sensations vont vite revenir !!!
Félicitation pour ta reprise , ça a du être bon de remettre un dossard .
Bizz aux filles de la maison .

77NikTou 19/11/2008 10:30

Ce n'est pas le resultat qui compte gars, pour moi, tu etais déjà vainqueur rien qu' à l'inscription. J'admire ton courage ta détermination. La performance est là...pas dans le classement final.
A bientot amigo, prends soin de toi

Vioqman 14/11/2008 20:42

Un tri de plus à ton actif, plutôt pas mal hein, ça ne peut qu'aller mieux, donc nous t'attendons à Obernai, peut-être en 2009 (Ludo sera d'accord avec moi).